tt-ecoles

tt-ecoles

Système d’éducation

Aujourd’hui en Aside du sud, chacun a officiellement droit à l’éducation. Malgré cela, le niveau d’alphabétisation des enfants et de certaines tranches de la population demeure très faible. Les systèmes d’éducation dans les villages sont particulièrement misérables, sinon inexistants, et certaines régions rurales n’ont pour ainsi dire pas accès à l’école. Les bonnes écoles sont éloignées et les frais élevés, de sorte que beaucoup de parents n’ont pas les moyens d’y envoyer leurs enfants. D’autre part, certaines catégories de la population sont interdites d’éducation.

 

Empart a reconnu ce besoin et démarré des écoles, des centres d’éducation, des cours d’alphabétisation et des devoirs surveillés. Améliorer l’alphabétisation, c’est offrir des conditions de vie décentes et valorisantes à des individus. Cela permet aussi de créer facilement des contacts avec la population et de transmettre des valeurs bibliques. A terme, l’éducation est une graine plantée dans une nation, avec le pouvoir de transformer toute la société.

 

Depuis peu, les gouvernements d’Asie du sud subissent une pression persistante de la part de la communauté internationale pour remédier à la situation précaire de la scolarité. Ainsi, tout effort mené dans cette direction est très apprécié par les autorités politiques et donne de la crédibilité à l’œuvre d’Empart.

mouvements-img2

mouvements-img3

mouvements-img4

mouvements-img2

mouvements-img3

Écoles

Certains pasteurs d’Empart, touchés par l’analphabétisme de leur région, ont décidé de démarrer une école. Au début, ils ont ouvert leur maison et se sont chargés de l’enseignement eux-mêmes. Au vu de l’intérêt rencontré et des besoins croissants, ils ont loué des locaux et engagé des enseignants. Avec le soutien d’Empart, plusieurs pasteurs ont déjà relevé ce défi avec succès et ont réussi à mettre en place des établissements scolaires de qualité pour un grand nombre d’enfants.

 

Le travail avec les enfants permet de créer un lien privilégié avec les parents et les familles, et de partager avec eux le message de l’Évangile. La mise en place d’écoles engendre aussi un développement des transports et des commerces, améliorant ainsi graduellement le bien-être de la communauté concernée.

Centres d’éducation et cours d’alphabétisation

Dotés d’une structure plus simple et moins coûteuse, les centres d’éducations et les cours d’alphabétisation permettent aux implanteurs d’églises de dispenser un enseignement de base aux enfants et adultes qui le souhaitent.

 

Un centre d’éducation ne demande pas nécessairement un bâtiment ni des outils importants. Il suffit d’organiser des rencontres en plein air, à l’ombre d’un arbre, avec un tableau noir et du petit matériel. Les pasteurs dispensent des cours d’initiation à la lecture, à l’écriture et aux mathématiques, ainsi que les bases de l’hygiène, du savoir- vivre, etc.

Devoirs surveillés

Plusieurs implanteurs d’églises proposent des devoirs surveillés, en fin de journée, à la maison ou dans les locaux de l’église, afin d’aider les enfants à faire leurs devoirs et combler les éventuelles lacunes. C’est un concept simple et facilement transposable d’une région à l’autre. Cela ne demande pas un équipement trop élaboré et permet de créer des bons contacts avec les enfants et les parents. Vu le contexte un peu plus intime, c’est aussi l’occasion de connaître progressivement l’environnement familial des enfants et d’apporter une aide pratique et un soutien spirituel ciblé.